News

MonacoTech : ancrer les startups en Principauté

Lionel Galfré, ancien directeur de l’IMSEE, après une année passée à la délégation interministérielle à la Transition numérique, a pris la direction de MonacoTech. Son souhait est de parvenir à ancrer les startups accueillies pour créer de la valeur en Principauté.

Les forces de MonacoTech

Sa stratégie c’est clairement de s’appuyer sur les forces qui sont celles de MonacoTech sans trop chercher à pallier certaines faiblesses, par exemple la taille limitée de cette structure. Parmi ses points forts, le nom et l’implantation à Monaco. Dès qu’on cite Monaco, « tout le monde tend l’oreille ». A cela s’ajoute un environnement géo-socio-économique exceptionnel avec une région « connectée », l’aéroport de Nice, Sophia-Antipolis, mais aussi une main-d’œuvre de qualité et les 140 nationalités présentes à Monaco. « Il y a en Principauté des personnes qui ont magnifiquement réussi et disposent de réseaux tout à fait exceptionnels. » A ces atouts s’ajoutent les facilités de contact avec les autorités, l’administration comme avec les entreprises sans oublier tout ce que peuvent apporter des entités comme le MEB, la JCE ou encore le réseau diplomatique.

L’objectif est clair : créer de la valeur à Monaco, des emplois et de la richesse grâce aux startups. Pour cela, il est nécessaire qu’elles aient leur base à Monaco et qu’elles y soient ancrées. D’où plusieurs impératifs : leur trouver des locaux mais aussi faire jouer les réseaux dans tous les domaines pour favoriser leur développement. Sans doute aussi choisir des profils particuliers de startups ce qui passe probablement par une spécialisation sectorielle.

Lire l’intégralité de l’article : La Gazette Monaco

Copyright MonacoTech™ 2020 - Crédits Photos : Shutterstock / Philippe Fitte