Actualités

Lionel Galfré : « L’environnement géo-socio-économique est un grand avantage pour MonacoTech »

Lionel Galfré, Directeur de l’Institut Monégasque de la Statistique et des Études Économiques (IMSEE) depuis sa création, en 2011, a ensuite rejoint la Délégation Interministérielle chargée de la Transition Numérique (DITN). Désormais nouveau Directeur de MonacoTech, il envisage sa mission avec beaucoup d’enthousiasme.

L’incubateur abrite aujourd’hui 15 entreprises, comment sont-elles sélectionnées ?

La sélection se déroule en trois phases, suite à des appels à projets. La première phase d’écrémage, des entretiens, et enfin le choix final décidé par un jury de huit personnes, devant lesquelles les candidats disposent de dix minutes pour présenter leur projet. Les entreprises sont acceptées pour trois mois renouvelables sans limite. Il n’y a pas de sélectivité sectorielle dans nos choix, nous approuvons des idées. Depuis la création de MonacoTech en septembre 2017, plus de 25 startups ont été accueillies, nous avons acquis de l’expérience sur le type d’entreprises que nous souhaitons héberger.

Savez-vous pourquoi elles candidatent en Principauté ?

C’est clairement la force d’attraction de la marque Monaco.  Bien évidemment, le programme d’accompagnement les intéresse, mais c’est Monaco qui les séduit.
Je précise néanmoins que depuis la création de MonacoTech en septembre 2017, plus de 25 startups ont été accueillies, et 15 sont encore présentes. La valorisation de celles-ci est estimée à plus de 100 millions d’euros, et elles ont généré la création de 60 emplois. Ce succès peut aussi inciter à candidater.

Lire l’intégralité de l’article : Monaco For Finance

Copyright MonacoTech™ 2020 - Crédits Photos : Shutterstock / Philippe Fitte